Vérifier la résistance contre effraction de votre coffre fort

Systématiquement quand on achète un coffre-fort pour son usage personnel à la maison, le but est de protéger ses biens contre d’éventuels cambriolages. On sera plus serein en mettant en sécurité les documents importants, les objets de valeur et d’autres biens qui tiennent à cœur dans un coffre-fort.

amélioration coffre fort infac 12armes

Coffre de dépot – Coffre fort ignifuge – Armoire à clef – Mini coffre-fort – Coffre fort

Le coffre-fort antieffraction constituera une vraie muraille entre le cambrioleur et le précieux contenu du coffre, objet de la convoitise. Ce type de coffre-fort est conçu pour optimiser la protection des biens protégés contre les tentatives de vol et d’effraction. Le poids du coffre-fort antieffraction dissuadera moins d’un cambrioleur à moins qu’ils ne s’amènent avec une véritable grue pour le transporter ailleurs. Ces coffres forts sont disponibles en toutes tailles et suivant toutes les classifications de résistance confirmés par les homologations. La classification de la résistance est généralement déterminée par l’épaisseur du métal, le nombre de serrures et des facteurs retardateurs qui ont été intégrés aux parois.

Normes et indications pour le recouvrement

Les compagnies d’assurance calculent le montant assurable avec la classe de résistance de chaque coffre.Généralement, le montant assurable correspond à la valeur des espèces et des objets de valeur. L’importance de la classification de la protection du coffre-fort contre toute effraction détermine les primes d’assurance applicables. En cas de présence de moyens de sécurité physique et/ou électronique complémentaires, l’assureur peut même revoir les montants assurables à la hausse.

Pour être homologués, les armoires de sécurité et les coffres forts de qualité doivent être testés et soumis aux exigences des normes EN 14450 et EN 1143-1.

Généralement les coffres forts ayant acquis les exigences des normes EN1143.1 et EN1143.2sont classifiés en classe 0 jusqu’à V. Ceux qui ont été soumis aux tests exigés par les normes EN14450 sont classifiés en S1 et S2. Ils seront tout particulièrement destinés à garder les recettes journalières et assurer un usage domestique hebdomadaire.

Fixation et conditions exigées par l’assureur

Pour être valablement assurés, les coffres forts antieffraction ayant un poids inférieur à 1000 kg doivent être systématiquement scellés suivant les normes européennes. Ils seront fixés convenablement pour éviter les tentatives d’arrachage. Une fixation correcte présentera un plus pour la sécurité du coffre fort antieffraction.

Toutefois, si l’essentiel est bien de lutter contre le vol, le coffre-fort peut également être ignifugé, étanche et portatif comme une mallette coffre-fort. Les risques de vol ne sont pas les mêmes avec cette dernière option.

Il est fort possible de classer les coffres forts en deux grands catégories avec les coffres forts homologués et les non homologués.

L’essentiel est de reconnaître qu’un coffre fort homologué répond à des exigences strictes établies par des normes.

La Norme EN 1047-1 est conditionné par trois tests : un test d’endurance au feu, au choc thermique ainsi qu’à une résistance aux chutes

Les tests d’endurance au feu

Les exigences prouvant l’endurance au feu sont confirmées sur les armoires ignifuges papier et les armoires ignifuges pour supports informatiques.

Les armoires ignifuges papier : L’armoire spécifique sera mise dans un four pour deux heures de chauffe. La température se conformera strictement à une courbe internationale d’incendie. Après ces deux heures, les brûleurs s’arrêteront pour laisser place à la période de refroidissement durant laquelle, les températures intérieures de l’armoire ignifuge seront toujours prises en compte Quand toutes les températures commenceront à descendre, le test prendra fin. Le test est déclaré réussi lorsque pour chacun des capteurs la température mesurée n’auraient pas dépassé 170°C.

Les armoires ignifuges pour supports informatiques : Les mêmes processus seront appliqués à ces types d’armoire. La différence est qu’à la fin des opérations, le test est déclaré réussi lorsque pour chacun des capteurs la température mesurée n’auraient pas dépassé 50°C

Le test de résistance aux chocs thermiques et d’impact

Le four où une armoire ignifuge sera placée pendant 22,5 ou 45 minutes devra être réchauffé à 1090°C et en fonction des modèles. Elle sera retirée du four pour être soulevée à 9,15 m du sol et lâchée. L’armoire ignifuge sera à nouveau placée dans le feu pour une période d’exposition de 22,5 ou 45 minutes, avec une température de 840°C. La période de refroidissement appliquée et le seuil des températures à ne pas dépasser devront rester au test d’endurance au feu.

Vos dernières recherches sur 1. Vérifier la résistance contre effraction de votre coffre fort : coffre fort en banque Hyères, coffre fort de sécurié pros classe s, armoire fusils avec serrure clé double panneton hsk 44190, coffre fort design, coffre fort homesafe hscews Aimargues 30470, coffre forte classe b sgdn, entreprise coffres armoires pour clés résistance effraction Plouguerneau 29, coffre fort à code mécanique, coffre à monnaie Saint-Yorre , coffre blindé, armoires clés 82130, vente coffre fort, coffre fort pour restaurant coffres forts La Mulatière 69350, coffre fort pas cher particulier, armoire blindéecle double panneton force guard t Mouans-Sartoux 06, coffres forts agrées classegamme pro pc