Une aventure trop risqué avec des conséquences aussi lourdes que le coffre-fort

Pour certaines personnes, la présence d’un coffre fort se résume toujours à une généreuse richesse tenue en sécurité et incite beaucoup de convoitises. La jeunesse est toujours attirée par de l’argent facilement acquis. Les idées les plus farfelues sont échangées sans tenir en compte des conséquences légales appliquées en pénalisation en cas de débâcle. Il est évident que les jeunes appliquent le principe de celui qui ne risque rien, ne gagne rien, en oubliant que voler est un forfait puni par la loi dans le monde entier.

Coffre fortà poser électronique TOUCH d’Arregui

Coffre-fort à poser électronique avec écran digital lumineux. Possibilité d’utiliser le coffre-fort avec 2 codes secrets différents.

L’aventure commence quand une des truands a communiqué à son amie la présence d’un coffre fort remarqué dans le buffet d’un salon lors d’une fête organisée à l’occasion d’un anniversaire dans une belle et grande maison. Le projet de cambriolage a été ainsi mis au point. Une étude de l’intrusion avec facilité dans les lieux a été élaborée. La décision a été prise. Toutefois, il leur fallait recourir à de personnes plus musclés pour les aider à finaliser le projet. En tout et pour tout, l’expédition impliquait quatre personnes dont les deux instigatrices et deux jeunes hommes pour l’action. Les deux jeunes filles, cerveaux du projet de cambriolage enregistraient des galères financières à ce moment. Les deux jeunes hommes recrutés étaient des sursitaires. Le risque était grand mais ils n’y ont même pas pensé.

Les premières dispositions

L’aventure commence en mois d’août durant laquelle les deux instigatrices pensaient que les occupants de la belle résidence peuvent profiter de la belle saison pour aller ailleurs. Au moment prévu pour réaliser le cambriolage, la maison devait être inoccupée ou à la limite avec juste avec la propriétaire et de son conjoint costaud. Il leur fallait se faire aider par des professionnels. Ainsi, nos deux copines ont décidé de se rendre dans les quartiers malfamés dans une région éloignée de 70 kilomètres environ du lieu de l’opération pour y recruter deux autres jeunes gens de leur âge et intéressés par le projet.

Attirés par l’appât du gain, les recrutés acceptent de collaborer d’autant plus que durant le trajet en voiture durant le retour, le plan est expliqué de long en large.

Equipement complet de cambriolage

Pendant quelques jours et conformément à leur plan, les deux jeunes filles ont déjà tout préparé en commençant par le repérage sur place. Elles ont acheté l’équipement de cambriolage nécessaire comme une perceuse, gants, cagoules, couteaux pour la serrure, corde et scotch en cas de rencontre sans oublier les cagoules.

Après avoir bien étudié les comportements des occupants de la maison et du voisinage, elles décident que l’opération sera effectuée en fin de journée, le 15 août.

Sur place, la bande sonne plusieurs fois sans que personne n’ouvre. Assurée que la maison est vide de tout occupant, la bande brise carrément la vitre de la porte de derrière, enlève les barres de sécurité.et pénètre à l’intérieur. Tout semble se passer sans accrocs. Toutefois, le manège a attiré l’attention d’un voisin qui a alerté la police. Une des jeunes filles a eu à peine le temps d’essayer la perceuse sur le coffre fort que les autorités débarquent. Fin de l’histoire avec une constatation du cambriolage la main dans le sac.

Les aveux

Les deux jeunes filles auront proposé aux deux garçons de participer à un kidnapping et un cambriolage dans une autre ville qui serviront de tests aux garçons avant de s’attaquer à un plus gros projet. Ce qui leur a apparu bizarre à leurs yeux. Elles leur ont proposé d’aller dans la campagne, le soir. Pensant qu’il s’agissait d’une soirée, ils ont accepté de venir et de passer prendre les deux jeunes filles vers 22 heures. Le cambriolage devait commencer à ce moment. Ils ont également avoué que si la maison était occupée, ils auront rebroussé chemin. Concernant les couteaux, cordes, et scotchs nos larrons ont avoué qu’ils n’avaient pas la moindre intention de blesser ou tuer quelqu’un. Il s’agissait uniquement de faire peur mais pas d’occasionner des tragédies. Pour eux, l’opération se limitait à disposer de l’argent gardé dans le coffre-fort.

Les deux jeunes instigatrices du cambriolage ont tous deux écopé d’un an de prison, dont six mois avec sursis. La peine a été plus légère pour les deux garçons avec six mois de prison dont trois avec sursis.

Vos dernières recherches sur 1. Une aventure trop risqué avec des conséquences aussi lourdes que le coffre-fort : coffre fort design Calenzana, coffre forte ignifugés papier, coffre fort ignifugé nextuxurys chène 69400, coffres forts hopitaux gamme mb, coffres forts entreprise gamme paper duo Launaguet 31140, coffres pour armes, colonnes consigne bancaire compartiments Saint-Etienne 42, coffre fort ignifugésecure doc executive, armoire fusils coffre t interne serrure clé apf kt comfort plus Magnanville , coffre fort integrer ach électronique, coffre fort de securité pros classe s serrure électronique 39140, coffre fort anti feu pas cher, coffre fort ancien vente Aubignan 84810, coffre fort marque, coffre fort homesafe hscews La Séguinière 49, coffres forts gamme iii

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *